Welcome in London ! Le majordome vous y accueil.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Undertaker ♔ Death is beautiful.

Aller en bas 
AuteurMessage
Undertaker

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : Dans un cercueil d'ébène des plus confortables. ♪

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Undertaker.
Votre âge: Un jour j'ai trente-deux ans, un autre vingt-quatre. Des fois cinq décénies, voire plus... ou alors quelques siècles, je ne sais plus~♪
Votre rang dans la société: Croquemort.

MessageSujet: Undertaker ♔ Death is beautiful.   Lun 21 Nov - 13:43



icon100*100 icon100*100
icon100*100 icon100*100
  • Groupe : Shinigami.
  • Âge : À vous de voir~♪
  • Armes : La Death Scyth qu'il a conservé, malgré sa retraite, et des sotoba qu'il fait jaillir de sous son large manteau.
  • Particularités : Tout? Mais disons cette longue frange qui cache ses yeux de Shinigami et les multiples cicatrices recouvrant son corps. Ah! les biscuits pour chiens sont son pêché mignon~
  • Relations : Les quelques clients qui osent fréquenter sa boutique. Il joue aussi les informateurs pour le petit Comte Phantomhive.
  • Plutôt sucré ou salé? Les deux, autant varier les plaisirs!
  • Rang social : Croquemort, officiellement... ♥
    “The final great ceremony of human life. A funeral.”

    Niveau de Rp? Plutôt bon, mais j'ai une forte tendance à la procrastination, kuku~
    Où avez vous découvert le forum? Le hasard, mes amis! Je voguais paisiblement sur la toile virtuelle et voilà où mes pas m'ont porté. ♪
    Qu'en pensez-vous? Un forum tout à fait charmant. ♥ J'ai hâte de m'y faire une petite place parmi vous.
    & Un petit mot? Auriez-vous une petite histoire drôle pour le vieux Shinigami que je suis~?
    Spécial. Tout le monde l’est un peu. Certains plus que d’autres ; certains nettement moins. Undertaker, lui, pourrait presqu’être l’incarnation de ce mot si simple qui désigne pourtant les êtres les plus intéressants de ce monde – et de l’autre ! Entrepreneur de pompes funèbres, il vous accueillera toujours avec un large sourire inquiétant… si vous osez pénétrer dans son « humble demeure ». Les rares personnes qui s’aventurent en ces lieux sont le Comte Phantomhive et ceux qui l’accompagnent, et Undertaker se fait toujours une joie de recevoir ses invités comme des rois. Un cercueil pour s’asseoir et un biscuit en forme d’os pour chien en guise d’apéritif, voilà ce que l’étrange Shinigami leur propose quand ils lui rendent visite. Et lorsqu’ils le paient pour les informations qu’il leur transmet, Undertaker préfère une bonne blague à la monnaie de la Reine. Victoria… il ne l’aime pas beaucoup. Pour lui, elle n’est qu’une simple spectatrice qui se délecte des scènes tragiques que le petit Comte lui offre, en effectuant les sales besognes à sa place.
    Cependant, malgré son sourire énigmatique, et ses répliques parfois étranges et incompréhensibles, qui lui confèrent alors cette réputation de joyeux luron tout de noir vêtu qui hante les cimetières, Undertaker sait être sérieux et appliqué. En réalité, les apparences sont des plus trompeuses concernant le Shinigami qui aime son métier de fossoyeur plus que tout. En effet, lorsqu’un nouveau cadavre lui est amené, il en prend grand soin, le nettoie méticuleusement et l’habille de ses plus beaux vêtements. Il sait toujours trouver le cercueil qui convient, qui saura embellir davantage cette enveloppe charnelle au teint blafard, les yeux recouvert du voile de la fin, et qui sera l’ultime demeure de cet être ayant quitté le monde des vivants. Il creuse seul la terre des cimetières, car Undertaker est l’unique employé de sa petite entreprise, et les tombe qu’il sculpte pour les défunts peuvent être d’une banalité affligeante, ou d’une complexité époustouflante. Oh oui, il aime son travail plus que tout… même s’il n’est pas un grand adepte du ménage. Une pellicule de poussière se soulève quand le croquemort agite ses larges manches, et les araignées cherchent l’obscurité derrière les multiples flacons et urnes qui ornent ses étagères. Undertaker ne voit pas l’intérêt de faire le ménage chez lui, alors que ce désordre ne fait que sublimer l’ambiance glauque et inquiétante qui sied si bien à sa personne.
    Le Shinigami apprécie beaucoup Jack l’Eventreur. Tout ce travail qu’il lui apporte, tous ces corps défigurés, éventrés, écorchés… Undertaker les aime beaucoup, et les chérit encore davantage que les autres. Selon lui, il serait fort regrettable que cette charmante ombre que personne ne voit se fasse arrêter… Mais oui, pourquoi donc mettre un terme à cette douce euphorie qui gagne la capitale ? Londres n’a jamais été aussi belle qu’en ce moment, déchirée par les cris de ces malheureuses femmes coincées dans les ruelles lugubres, non loin des pompes funèbres. Un nouveau meurtre, et le voilà ravi, un rictus étirant ses lèvres pour effrayer un peu plus les rares clients qui s’amènent.
    Undertaker. Singulier personnage qu’est ce croquemort, toujours de noir vêtu. Arborant constamment un sourire – les rares fois où son visage n’est pas illuminé par l’un d’entre eux, il vaut mieux se méfier encore plus de lui –, il a la peau aussi blanche qu’un cadavre et quelques cicatrices se laissent apercevoir de sous ses sombres habits de fossoyeur. En effet, l’une d’entre elles lui entrave son visage aux traits fins, de sa joue droite à son œil gauche, en passant sur son long nez droit ; une autre se trouve à son cou, que les plus observateurs de ses clients pourront remarquer, dépassant légèrement de sous son col montant ; et la dernière, finalement, qu’Undertaker porte telle une bague à l’auriculaire de sa main gauche, passe presqu’inaperçue. Il a de longs cheveux grisonnants, presque blancs, qui tombent en cascade jusqu’au bas de son dos, et certaines mèches, plus courtes que d’autres, se soulèvent d’elles-mêmes près de ses oreilles dissimulées sous cette chevelure. Une fine tresse se balance à chacun de ses pas, devant son épaule droite, et la frange qu’il porte masque la moitié de son visage, jusqu’à ses yeux, empêchant ainsi quiconque de se douter qu’il est en réalité un Shinigami.
    Undertaker, étrange personnage aux airs loufoques et énigmatiques à la fois, est vite reconnu à l’ensemble noir qu’il revêt, qui sied à merveille au fossoyeur qu’il est. Il porte un pantalon noir serré, rentré dans des cuissardes à talons, noires elles aussi, recouvertes d’innombrables boucles de ceintures qui forment un méli-mélo qu’il ne vaut mieux pas essayer de comprendre, et aux extrémités rebiquant vers le haut. Une longue veste aux multiples boutons, bien cintrée, tout aussi sombre que le reste de ses vêtements, tombe en-dessous de ses genoux, et laisse apparaître au bout des manches et du col, près de cette cicatrice qui orne son cou, des morceaux de chemise… blanche ! Mais elle fait pâle figure, car un large manteau au col rabattu, qui trainerait probablement par terre si l’homme n’était pas perché sur ses talons, vient recouvrir le tout. Il a les manches bien trop longues, et ces dernières cachent les longs ongles noirs des mains du Shinigami, et la bague qu’il porte à son index gauche. Une bague à la base dorée, rectangulaire, comportant en son centre une fleur de lys, semblable à celles se trouvant dans les quelques médaillons accrochés à une chainette dorée, que l’homme porte telle une ceinture autour de sa taille. Afin « d’égayer » ce sombre accoutrement, un châle gris est posé sur son épaule gauche, noué à l’opposé, près de ses hanches, et arbore à son cou deux colliers de petites perles bleues bien trop longs, l’un cependant plus grand que l’autre. Finalement, vous verrez rarement ce drôle excentrique sans un haut-de-forme noir et cabossé, l’extrémité allongée afin de pendre dans son dos, trônant au sommet de son crâne.
Date non mentionnée.
Ecrire un journal. Voilà une chose bien futile à mes yeux. Et pourtant, la simple idée qu’un jour prochain, quelqu’un puisse tomber dessus, et apprendre tous les secrets de ce monde souterrain… c’est tout simplement jubilatoire ! J’espère pouvoir observer cet instant le moment venu ; je m’en délecterai avec délice et, qui sait, je faucherai ce malheureux qui aura été trop curieux, kukuku~

Date non mentionnée.
William s’est plaint, aujourd’hui. Trop de désordre dans mes affaires, on ne s’y retrouve plus, selon lui. Ce brave William, toujours propre sur lui, impeccable et méticuleux… il m’en donnerait presque le tournis, à être aussi calme, fufufu ! Il a brandi le sécateur qui lui sert de Death Scythe sous mon nez pour me menacer et est reparti comme il est venu. Une vraie tornade, les araignées en tremblent encore. Le problème, c’est que je n’ai jamais aimé ranger mes affaires. Je préfère cet équilibre précaire dans lequel elles sont : on ne sait jamais quand tout va dégringoler. Maintenant ? Dans dix minutes ? La semaine prochaine peut-être. A vrai dire, je m’en fiche. Elles tomberont quand elles devront tomber. Elles se perdront quand on ne devra plus les trouver. Tout ceci fonctionne exactement comme la vie des gens. Mort-nés. Maladies. Meurtres. Tout mortel voit son heure venir un jour. Et ce n’est pas à lui de décider. ♥

Avril, 12… (L’année a été effacée avec le temps.)
Repose en paix, comme ils diraient. Voilà bon nombre de siècles que je n’avais pas jugé une âme aussi bonne. Ce pauvre Robin des Bois, volant les riches pour donner aux pauvres… il avait fait un sacré bruit, celui-là~! Si seulement il avait pu tuer une ou deux personnes à chacun de ses méfaits, on aurait été contents, nous… Mais non. Un brave homme, comme on en voit peu. Et je n’ai pu m’empêcher de sourire comme un dément en voyant le voile de la mort recouvrir lentement ses prunelles. Elles sont si rares, les âmes comme la sienne. Et cette fois, elle était pour moi.

Plusieurs pages ont été arrachées.

16 Octobre, 1793.
Tant de fierté. Une si frêle femme. Une si insignifiante mortelle. C’était une reine, pleine de magnificence pourtant. Mais le fil de la vie s’arrête inévitablement. Je l’ai accompagnée, silencieusement, invisible parmi les humains. Entre compassion et dégoût, railleries et protestations, elle a gardé la tête haute. Fière, je l’ai dit. Jusqu’à la fin. Et muette comme une tombe~ Pas un regard pour son peuple, elle a eu le regard vide jusqu’à la fin. Et pourtant, je sais qu’elle avait conscience de ma présence. Tout le monde sait, quand son heure est venue, que d’une manière ou d’une autre quelqu’un vient les chercher. Aujourd’hui, c’était moi. Pour cette fière Marie-Antoinette. La lame de la guillotine s’est abaissée en même temps que ma faux. Sa tête a roulé. C’était un spectacle grandiose.

La date a été rayée, impossible de la lire. On suppose que cela se passe au début du XIXe siècle.
C’est officiellement la fin. Une retraite bien méritée. Je vais m’installer à Londres, en tant que fossoyeur… hors de question pour moi de changer de service. La mort est si passionnante, heehee~ Plus de lunettes en signe de distinction, mes yeux dissimulés derrière un masque de mèches grisonnantes : je me ferai oublier, afin d’observer dans l’ombre les affaires les plus sordides du monde des humains. Il y a tant de choses à faire là-bas, je sens que je vais bien m’amuser ! Mais malgré les règles, je garderai ma Death Scythe avec moi. Il m’est trop difficile de me séparer de cette fidèle amie qui m’a suivi des siècles durant. Et sait-on jamais… elle pourrait peut-être m’être utile un jour. ♪

9 Février, 1889.
Mort du Baron Kelvin. Je l’avais rencontré une fois, lors de ces rassemblements d’Evil Noblemen, organisés par feu le Comte Vincent Phantomhive.
Mort des membres du Noah’s Ark Circus. Ciel ne comprend toujours pas qu’il doit prendre soin des âmes qu’il chérit. Et quand il le comprendra, il sera déjà trop tard… ♥

4 Mars, 1889.
J’ai reçu une drôle de demande de la part du Comte. Son majordome est venu me voir, seul, et a commandé une tombe qui se mettrait à sonner si le « défunt » était encore en vie. Ca a avivé ma curiosité, et je n’ai pu m’empêcher de demander le nom à graver sur la pierre. « Le mien. » Et il est parti, signant les papiers de la vente en silence, sans rien ajouter de plus. Quel fascinant personnage…
Aujourd’hui, la cloche a sonné.

Mars, 1889.
Après maintes et maintes expériences, nous garderons les Poupées Bizarres telles quelles. Je les trouve sublimes avec leur peau blanche comme la cire et leurs membres désarticulés… quoi de plus beau qu’un corps, incapable de murmurer quelque mensonge que ce soit ? Ceci est le début d’une longue et palpitante mésaventure à laquelle, je l’espère, le Comte prendra part. J’arrête ici ce journal, qui aura tout de même su me divertir un moment. Quant à mes méthodes pour créer des être ni morts, ni vivants… eh bien, c’est un se-cret~♥

Validé by Seb'


Dernière édition par Undertaker le Mar 6 Déc - 10:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alois Trancy

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 26
Localisation : Là où le temps est gagnant !

MessageSujet: Re: Undertaker ♔ Death is beautiful.   Lun 21 Nov - 20:12

Bienvenue sur le forum !
J'espère que tu t'amuseras bien et bonne chance pour la suite de ta fiche !
( L'écrit dans ton âge m'a bien fait rire... XDDD )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-abyss.forumactif.com
Undertaker

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : Dans un cercueil d'ébène des plus confortables. ♪

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Undertaker.
Votre âge: Un jour j'ai trente-deux ans, un autre vingt-quatre. Des fois cinq décénies, voire plus... ou alors quelques siècles, je ne sais plus~♪
Votre rang dans la société: Croquemort.

MessageSujet: Re: Undertaker ♔ Death is beautiful.   Lun 5 Déc - 15:33

/s'appuie sur la tête d'Alois et agite la manche/

J'ai finiiii~
Il doit manquer des trucs de çi de là, mais l'essentiel y est. Si vous voulez que je rajoute quelque chose, dites-le moi (mais évitez... j'ai toujours ma Death Scythe avec moi 8D /pan/) et je m'occuperais de faire les changements nécessaires. ♪
(Quoique... Undertaker a une flemme légendaire, heehee~)

Au plaisir, mes petits. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Michaelis
†I'll ever be your side, still the end, My lord.†
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 13/07/2011

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Michaelis Sebastian
Votre âge: Même moi je suis incapable de vous le dire -smile-
Votre rang dans la société: Je suis un Diable de Majordome voyons.~

MessageSujet: Re: Undertaker ♔ Death is beautiful.   Lun 5 Déc - 16:06

Et bien je vais vous souhaitez la bienvenue mon cher Undertaker ^-^

Superbe fiche que voilà, représenter l'histoire sous la forme d'un journal est une idée original. Un peu comme vous -smile-
Je vous valide bon Rp.~




Grand merci à Ma'Nasty~~ Toujours là pour moi..~
Spoiler:
 

Une rose d'un Jeune compte arrogant nommé Alois.~
Une rose d'une Shinigami miniature connu sous le nom de Réfia -smile-.~
Et bien.. j'ai reçus un bon nombre de roses d'une Shinigami aux goûts étranges, nommé Ma'Nasty.~
Et bien, j'ai reçu une tulipe de Miss Nasty. Histoire de varier nous allons dire~
Oh, que vois je ? Monsieur m'a offert Une rose ^-^..~
Deux roses de cet idiot de Lau -smile- brave garçon..~
Trois roses rouges de Madame Red ^-^
Une rose noir de Miss Niji~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Undertaker ♔ Death is beautiful.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Undertaker ♔ Death is beautiful.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commande Death at Koten
» ADR Vs Kofi Vs Floyd Vs Santino Vs Batista Vs Undertaker
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Black Butler :: In the morning ~ Le majordome vous souhaite la bienvenue ! :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: