Welcome in London ! Le majordome vous y accueil.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre originale [PV Niji Obuto]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lau

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 22
Localisation : Londres

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Lau
Votre âge: 27 ans et demi
Votre rang dans la société: Mafieux

MessageSujet: Une rencontre originale [PV Niji Obuto]   Sam 19 Nov - 15:11

L'aube pointait à peine en ce matin de fin d'automne. Les quelques feuilles encore accrochées aux branches des arbres étaient jaunies. Un vent glacial balayait la capital depuis quelques jours, annonçant le retour de l'hiver. De la neige.
Un déluge s'était abattu sur la ville les jours précédent, engendrant des inondations, mais aujourd'hui, des rayons claires traversaient la couche de nuages gris. Le soleil était enfin de retour. Quelques oiseaux chantonnaient déjà, mais il n'y avait personne pour les écouter. Londres dormait.

Un homme seul déambulait dans le parc, respirant l'air de la nature. Un homme se fichant éperdument de l'heure qu'il était, profitant simplement du paysage automnal qui s'offrait a lui. Un homme qui désirait simplement voir un peu de verdure, voulant juste être seul dans ce parc. Il s'arrêta et regarda un écureuil qui passait en courant devant lui en sautillant rapidement, une noisette dans ces petites pattes. L'homme sourit.
Il ne souriait pas beaucoup ces temps-ci. Trop de travail, de stress, d'obligations, mais surtout trop de problèmes. Le promeneur reprit sa marche silencieuse et regarda droit devant lui, une expression neutre sur le visage.

Lau soupira et s'arrêta de nouveau. La pluie avait causé une inondation dans sa fumerie et il ne pouvait plus y loger. À la place, il avait décidé de se faire offrir l'hospitalité par le comte Phantomhive, et celui-ci avait accepté de mauvaise grâce. Mais ce n'était pas le problème. Le temps c'est de l'argent, comme on dit. Et de l'argent, il était en train d'en perdre. Sa fumerie inondée, ses clients ne venaient plus et si ses clients ne venaient plus, autant mettre la clé sous la porte maintenant. Malgré tout, il prenait la vie du bon côté.
Il profitait de ses quelques moments de répit pour se faire plaisir. Il n'avait pas fait les magasins depuis une éternité et il avait bien besoin de nouveau kimono. Il était allé dans le quartier chinois et avait trouvé son bonheur. De magnifique kimono, tout droit importer de Chine. Par des moyens illégaux. Mais ce n'était pas lui qui allait critiquer ce genre de commerce, étant lui même impliquer dans des affaires louches. Il était aussi allé voir des clients qui avaient contractés des dettes envers lui et il leurs avait soutirer ce qu'ils lui devaient.

Aujourd'hui, il avait décidé de se promener un peu. Rien ne vaut une bonne marche à pied, comme disait son défunt grand-père. Rester enfermé dans sa fumerie était un tort, Lau le savait car il pouvait développer une maladie incurable à trop respirer la fumée de l'opium. Il ne comptait pas mourir à trente ans. Ce n'était vraiment pas dans ses plans. Enfin, ce serait bête de mourir à cause d'une maladie. Son ego en prendrait un sacré coup.

Lau n'avait pas souvent le temps de se balader. Il était un homme fort occupé. Gérer ses affaires prenait toutes ses journées. Mais actuellement, il n'avait rien à faire, rien à régler. Il prenait du bon temps et si cet incident ne lui ait pas fait perdre de l'argent, il l'aurait bénie, cette inondation qui l'avait sortit de son train train quotidien. Mais l'argent, c'était l'avenir, et il n'allait sûrement pas idolâtrer quelqu'un ou quelque chose qui lui en faisait perdre !
Il reprit sa marche entre les arbres du parc.

L'automne était une saison trop triste à son goût, parce qu'il y pleuvait, qu'il y faisait froid, que toutes les feuilles tombaient des arbres, que les animaux se préparaient à hiberner.
Lau préférait le printemps. Le soleil revenait après des mois de neiges. Les oiseaux recommençaient à chanter et les fleurs à pousser. Mais surtout, c'était la saison ou le tourisme reprenait, et ou le trafiquant faisait le plus de bénéfice.
Lau s'arrêta soudain. Une tâche rose avait attiré son attention. Il plissa les yeux et tenta de voir ce que cette chose rose pouvait être. Une barbe à papa géante ? Lau devait se calmer, son estomac commençait à prendre le contrôle de ses pensées ! Il s'approcha furtivement et se cacha derrière un arbre.
Une fille. Cette chose qu'il avait aperçue de loin était une jeune fille vêtue entièrement de rose. Tout était rose chez elle. Ses cheveux, ses lèvres, sa robe, ses chaussures. La seule chose qui étonna Lau fut qu'elle avait une peau d'un blanc nacré et des yeux bleus. Des yeux si tristes, pleins de solitude.
Le trafiquant fut stupéfait. Déjà par la couleur peu commune de ses cheveux. (Les colorations pour cheveux n'apparaissent qu'en 1909.) Bah, il ne fallait pas, il avait déjà croisé une femme un peu étrange aux cheveux argentés, alors va pour rose. La deuxième chose qui l'ébahi fut son regard. La jeune fille assise sur un banc, soit dit en passant le banc où voulait s'asseoir Lau, ne devait pas avoir plus de quinze ans. Elle était petite et mince. Non, pas mince, maigre. Pourtant, son regard trahissait une grande souffrance. Un choc émotionnel intense.

Lau n'était pas aussi insensible qu'il voulait le faire croire. Il fut ému par cette jeune fille malheureuse. Il sortit de sa cachette et s'avança vers la jeune fille en écartant les bras, signe qu'il ne lui voulait aucun mal. Il prit la parole d'un ton courtois et amical.


"Bonjour demoiselle. Vous avez l'air accablée par le chagrin.... Puis-je vous aider ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niji Obuto

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre originale [PV Niji Obuto]   Dim 27 Nov - 13:22

La nuit n'était pas de tout repos. La nuit, cette nuit lui rappelait, le jour ou elle avait craqué . L'homme, son maître avait usé toute sa patience et sa bonté, une espèce de ventricule de méchanceté l'habitant en elle était apparut et avait gonflé, jusqu'à ce qu'elle craque qu'elle hurle sur un coup de trop et qu'elle parte. C'était une nuit comme celle ci. Un nuit de neige, ou la lune, pleine était caché derrière des nuage lourd, emplissant le ciel d'un air lourd et électrique. C'était une soirée atroce, ou tout était simple. La neige et ses pas dedans.

Voilà, tel était ses souvenirs, en cette soirée froide. Ses yeux lentement se fermèrent. Elle était mal, elle avait froid. Ce soir là elle ne portait qu'une simple robe rose, en dessous son jupon et ses sous vêtement, rien de plus et rien de moins. Un béret posait négligemment sur sa tete elle se laissait petite a petite recouvrire de neige, ses mains blanche comme la neige devinrent d'abord, rouge, puis violette. Elle avait froid. Mais la nuit était belle. Elle n'aurait bougé pour rien au monde. Son sabre, posé sur ses genoux ne ressortait pas plus. Son manche noir faisait une tache dans toute cette blancheur. Comme elle avec ses cheveux rose, ses vêtement rose. Le rose, qu'elle avait au finale appris a détesté a cause de cette homme.

Un instant elle ferma ses yeux. Elle aurait bien voulu oublié qui elle était un instant, mais comme beaucoup de chose, cela était impossible. Ses lèvres rose pâlirent un instant, reflétant son malaise et une larme pointa dans le coin de son œil droit. Bientôt l'aube se levèrent et, les gens passeraient a côté d'elle sans la voir, sans voir qu'elle était pâle et violette, sans voir que ses cils était glacé de la nuit froide qu'elle avait passé dehors. Personne ne verrait la souffrance dans ses yeux, car juste ses lèvres attirait le regard. Qui était elle ? Personne ne le serrait jamais. C'était tout.

Et enfin, doucement le soleil se leva, se déposant sur sa jeune personne, du haut de ses 16 ans, elle ne faisait qu'1m55 ( avec ses chaussures mais chut ) et était plus maigre, que la normal. Non, elle n'était pas anorexique, mais elle ne pouvait pas se nourrir a son aise, vu qu'elle n'avait pas de sous. Parfois, un homme passait, un galent homme plaisait, toute a son goût et … la suite restera entre nous. Même une femme une fois, bien qu'a cette époque cela plus rare.

L'automne, et l'hiver cette année là ne faisait plus qu'un, parfois il y pleuvait comme inondant les maison ou il neigeait. Mais peut importe, elle était toujours perdu dans les dates. C'était trop confus. Lentement elle rouvris les yeux, regardant devant elle et soupirant. Elle souris, pour elle même, pour les gens, pour continuer a faire partie du décors. Mais voilà, les choses ne doivent pas être ainsi. Il y a toujours quelqu'un pour vous embêtez, du moins, dans les rêves. Enfin, maintenant, non.

_ Bonjour demoiselle. Vous avez l'air accablée par le chagrin.... Puis-je vous aider ?

Elle sursauta. C'était bien la première fois qu'on lui adressait la parole, qu'on daignait s'approcher, qu'on ne se laissait pas prendre par son sourire. Elle sursauta et se leva du banc, laissant son sabre tomber au sol et le ramassa précipitamment. Elle recula et se mis face a l'homme tandis qu'elle heurtait un arbre. Il s'y attendait pas. Et l'homme ne semblait pas s'en rendre compte. Les bras écarter comme si il lui disais qu'il ne lui ferait pas de mal. En signe de reconnaissance elle s'inclina et mis son sabre dans son dos, l'accrochant, et se redressa.

_ Bonjour, euh, je euh.

En fait elle ne savais pas quoi dire, c'était bien la première fois qu'on lui adressait la parole, et ne savait pas quoi dire. Cherchant ses mots elle fronça les sourcils et jaugea l'homme. Un bel homme au cheveux noir et au yeux fermé, bridé, surement un asiatique, elle ne savait pas, habillé d'un kimono vert. Elle lui fit un charmant sourire. Pas mal.

_ Et bien, en faite. Je vais bien. Je … Pensais .

Voilà, je te répond, enfin. Je suis désolée, du temps de réponse, je n'ai pas trouvé le temps, mais j'espère que sa te conviendra. Enfin. Bonne Anniv' !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lau

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 22
Localisation : Londres

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Lau
Votre âge: 27 ans et demi
Votre rang dans la société: Mafieux

MessageSujet: Re: Une rencontre originale [PV Niji Obuto]   Mar 29 Nov - 12:26

Le monde recelait tellement de personnalité différente et étrange. Des gens peureux ou courageux, d'autre craintif, pessimiste, épris de justice et de liberté, malheureux, triste ou simplement idiot. Il y en avait d'autre qui n'avait rien choisi. Ils étaient qui ils étaient, point.

On pensait souvent que Lau était un idiot, ou simplement une personne peu intelligente. Le trafiquant s'en fichait éperduemment. Cette réputation lui allait très bien. Plus il avait l'air faible, plus ses adversaires le sous-estimerait, et sous-estimer un homme qui avait réussi à se hisser au rang de chef de la mafia chinoise sur le sol anglais, était une grave erreur. On se trompait souvent sur son compte, mais en réalité, Lau était un homme extrèmement intelligent. Sûr de lui, et avec une capacité à faire tourner les gens comme des chèvres (dixit Nastasia) hors du commun. Malgré tout, cette trop grande confiance en lui, avait attiré au mafieux quelques problèmes.

Mais voilà, en ce beau matin après une semaine de pluie et d'inondation, alors que le soleil revenait et que les oiseaux recommençaient à roucouler, Lau avait rencontré une drôle de demoiselle. Il avait aussitôt remarqué son air triste. La tristesse et les désillusions... Lau s'en souvenait très bien. Voir cette jeune fille avec ce regard si implorant avait rouvert dans son coeur des plaies béantes qu'il croyait à tout jamais pansées. La peine d'avoir perdu sa petite soeur, et celle encore pire d'être responsable de celle-ci à cause d'un papillon imaginaire.
Qui pouvait donc bien être cette fille pour lui rappeller d'aussi mauvais souvenir. Il avait engagé la discussion, comme la personne civilisé qu'il était. La demoiselle avait eut l'air surprise et s'était levée précipitament, laissant tomber à ses pieds un sabre.
Lau était interloqué. Pourquoi donc une jeune fille portait elle une arme ?
En signe de respect la jeune fille s'i nclina ramassa son arme et la raccrocha dans son dos. Lau était impressionné. C'était bien la première fois. Elle avait rengainé son arme avec la dextérité d'un manieur chevroné.
La jeune fille baragouina quelques mots inintelligibles et baissa les yeux.

Tristesse. Chagrin. Trahison. Abandon. Colère. Voilà ce que Lau ressentait en la regardant.Un mélange d'émotion si brutal. Comment le regard d'une si jeune demoiselle pouvait il contenir autant de peine et de haine. Lau la regarda plus en détail. Sa peau qu'il avait d'abord cru blanche était en fait légèrement violacée, dut au froid. Avait-elle passé la nuit dehors ? Il pensait en effet que oui. Ses vêtements étaient roses, mais rose passé, rose terne, comme une poupée perdu depuis des décennies dans une vieille malle à jouet. Une poupée cassé. Il s'avança d'un pas, puis d'un autre, mais lentement, et enfin il s'assit, ou plutot se vautra sur le banc. C'était moins confortable qu'un canapé, mais ça lui permettait de se reposer les jambes, alors il n'allait pas dire non. Il avait tropde soucis pour ne pas se permettre de se laisser aller quelques instants. Il tourna la tête et regarda la jeune fille, désormais adossée à l'abre. Par quoi pouvait il commencer ? Il voulait absolument l'aider, sa curiosité piqué par l'air de détresse de la demoiselle.

-Je m'appelle Lau. Etes-vous vraiment sûre que tout aille bien ? Je ne suis pas de cet avis.

Il laissa passer quelques secondes et rélfléchi à la seconde partie de sa tirade. Il reprit d'un ton chaleureux.

-Votre tristesse apparente m'a surpris. J'aimerais beaucoup savoir ce qu'il c'est passé pour que vous ayez l'air si malheureuse ?


La jeune fille allait elle prendre mal sa proposition ? Ce qu'il avait dit n'était ni trop engageant, ni même trop froid. Il espérait qu'elle ne prendrait pas la fuite et qu'elle répondrait à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre originale [PV Niji Obuto]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre originale [PV Niji Obuto]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [NU] Team originale
» Ze coiffure!
» Variante d'éperon renforcer pour chariot de guerre
» 01. Kentucky Fried Chicken
» La bouteille d'eau emportée était une oeuvre d'Art...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Black Butler :: In the afternoon ~ Heure de RP ! :: Londres :: Le parc-
Sauter vers: