Welcome in London ! Le majordome vous y accueil.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le cauchemar de la Chose en rouge [Pv : Réfia Shadow]

Aller en bas 
AuteurMessage
Grell Sutcliff

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 20/08/2011

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Sutcliff Grell
Votre âge: On ne demande pas son âge à une jeune fille !
Votre rang dans la société: Actrice au talent non reconnu/ majordome / faucheuse

MessageSujet: Le cauchemar de la Chose en rouge [Pv : Réfia Shadow]   Jeu 1 Sep - 13:32

Grell Sutcliff bailla. Cela faisait une bonne demi-heure qu’il faisait le poireau, adossé à un lampadaire. Il allait bientôt être l’heure du rendez-vous ; le Shinigami en frissonna d’excitation.

Hier, comme d’habitude, on lui avait remis sa liste mensuelle d’âmes à examiner. Feuille blanche tapissée de noirs symboles réunis en lignes centrées formant divers noms d’humains, ce document et sa lecture déprimaient le faucheur au plus haut point. Ce que ces noms étaient banals ! Et les existences derrière, d’une fadeur ! A peine quelques petits adultères sans conséquences parfois ou le témoin d’une bagarre violente, mais rien de palpitant ! Et toujours la même typographie, jamais de changement... Un nom-prénom avec un humain quelconque à surveiller, guetter ; le meilleur moyen pour gâcher inutilement sa nuit, selon Grell ! Il y avait tellement de choses qu’on pouvait faire, lové paisiblement dans la bienveillante obscurité nocturne, seulement éclairé par la facétieuse lumière d’un satellite blafard... Mais non, les tortionnaires d’En-Haut l’obligeaient à s’abîmer la santé à traquer des stupides petites âmes en attendant bien tranquillement que l’accident se produise et qu’il puisse vérifier son extrême utilité, ou non, pour tout ce peuple ennuyant. Mais bien sûr, comme d’habitude, aucun de ces patronymes ne recelaient un quelconque messie, un grand chercheur ou un extraordinaire bienfaiteur... Et le Shinigami passait ses nuits dans le froid à arpenter les rues en quête de distractions, la journée parfois à jouer à cache-cache sur les toits, si jamais sa cible avait trouvé le moyen de le semer, justement quand il cherchait des divertissements nocturnes.

Grell avait grommelé, plus pour la forme que par réel agacement, dès qu’on lui avait remis la pénible feuille. Puis il s’était obligé à tout de même à survoler ses cibles, au cas, improbable, où il y aurait eu un peu de nouveau, un patronyme imprononçable, un prénom étranger ; bref, n’importe quoi qui aurait pu occuper le faucheur blasé dans ses longs moments d’attente futiles. Et ses yeux étaient alors tombés sur le petit message manuscrit écrit juste devant le premier nom. Tout de suite, il avait reconnu la magnifique écriture fine et parfaite de William ; alors, c’était ça qu’il lui racontait il y a une semaine, quand il était apparu soudainement au milieu de la tâche de Grell, alors qu’il n’avait pas commis le moindre impair ? Il est vrai que le rouge Shinigami, trop heureux de voir son collègue à ses cotés autrement que pour lui donner la morale comme un jeune enfant, en avait oublié d’écouter un traître mot de ce que lui contait William... Et d’ailleurs, pourquoi perdre son temps à l’écouter quand il se trouvait si près de lui, alors même que ce si intelligent Will avait prévu le coup et écrit un mot rapide exprès pour Grell ?

Le faucheur survola le message à son intention, histoire d’en connaître la teneur prestement. Ce que William écrivait bien ! Pas besoin de réfléchir pour décrypter ses propos : belle écriture alliée à un style épuré et froid, très formel ; Grell s’enivra de cette froideur retranscrit si fidèlement dans ces quelques mots, laissant clairement le sens du message lui échapper, tel un adolescent de corvée de marché qui oublierait sa tâche en trouvant une belle jeune fille derrière une des étals et préfèrerait conter fleurette. Ce n’est qu’en lisant à la fin du message que William comptait sur lui pour bien se tenir et faire honneur aux Shinigamis presque en soupirant à travers ses écrits que Grell se rendit compte qu’il en avait oublié d’assembler toutes les phrases ensemble pour dégager l’information fondamentale que tentait de lui transmettre l’employé du service de régulation pour la seconde fois, obnubilé qu’il était à déceler une invitation galante quelque part, ou même un simple compliment de sa part...

A cause du manque incessant de personnel, l’administration avait décidé de déléguer une tâche secondaire à ses employés de terrain les plus expérimentés, dont Grell faisait apparemment partie ; faire l’éducation des plus jeunes faucheurs, en particulier ceux dont la naissance pouvait leur permettre d’avoir recours à un précepteur plutôt qu’apprendre leur boulot comme tout le monde, dans les livres d’abord, à l’entraînement ensuite, puis surtout avec la pratique et les réprimandes laconiques comme Grell l’avait fait. Bon, il est vrai que le jeune Grell était tellement important de suffisance et tant gonflé d’orgueil et de prétention qu’aucun précepteur n’avait voulu de lui...

Enfin bref, Grell allait avoir une jeune personne néophyte avec lui pour faucher la première âme de la liste ; et si cela se passait bien, il se pourrait qu’ils soient assignés l’un à l’autre pour toute la durée des études de l’élève. Il devait donc montrer le bon exemple à l’abîme de connaissances qu’il aurait devant lui, et surtout se faire encore plus discret et prudent qu’à l’accoutumée, l’inconscience et l’effronterie allant souvent de pair avec la jeunesse. Ca, c’était ce que précisait William, Grell rêvassant déjà à l’aspect plaisant de l’éphèbe probable qu’on allait lui attribuer.

Les jeunes nobles avaient toujours un physique avantageux ; cela devait être inscrit dans leurs gènes. Ou alors, on tuait les moches à la naissance ? Et en plus, Shinigami... Il suffisait de regarder quelques exemples, comme William ou lui-même : la beauté faisait partie intégrante du bagage génétique de la race faucheur. Deux garanties de physique appétissant pour Grell, c’était plus qu’une bonne raison pour laisser son imagination dopée à la dramaturge classique s’évader et créer une créature parfaite, à mi-chemin entre Apollon et Narcisse. Et de surplus, un être qui connaissait encore peu de choses... Grell se sentait déjà des talents innés pour lui faire découvrir certaines choses !

Parce que bien entendu, jeune Shinigami noble signifiait éphèbe gracieux vaguement androgyne et subtilement effronté, juste ce qu’il faut pour le rendre parfaitement adorable ! Tout à fait le genre que Grell trouvait irrésistible quoi...

Impatient comme il était, le Shinigami était donc arrivé une bonne demi-heure en avance au rendez-vous qui avait été fixé avec son élève. Il avait immédiatement scruté la foule, au cas où l’autre aurait fait de même ; on avait dû lui faire une description très précise, fort flatteuse mais néanmoins parfaitement juste de son charismatique professeur, vu que Grell, lui, n’avait aucune idée de l’apparence de la personne qu’il attendait. Mais ce détail ne le dérangeait pas d’ailleurs, car il avait déjà une idée assez concise comme nous avons pu le voir, et la trentaine de minutes servit à parachever l’œuvre d’art irréel.
Ses cheveux d’ébène tranchaient avec la pâleur caractéristique de la noblesse de sa peau. Des traits fins et gracieux comme une statue antique, un petit air froid et arrogant. Des yeux comme des émeraudes chatoyantes avec un regard intense et légèrement indécent qui ne quitterait jamais son professeur, épiant ses moindres faits et gestes. Un léger sourire cynique étirait ses lèvres fines, le rendant parfaitement irrésistible. Un costume parfaitement repassé qui mettait en valeur avec classe sa taille haute et fine et suivait ses mouvements gracieusement félins. Un langage châtié et lyrique mais toujours concis, malgré son jeune âge. Un esprit vif et innocemment vierge, toujours avide de nouvelles expériences et connaissances. Bref, un apprenti tout à fait banal !

Pour un évènement aussi important que cette rencontre, Grell se devait de donner tout de suite une bonne impression à son apprenti ! Il devait normalement porter son costume, seul vêtement autorisé lorsqu’il était en service, mais il avait décidé de remplacer la cravate par un ruban blanc rayé de rouge, avait ôté la veste pour la remplacer par un long manteau rubis et mis ses élégantes bottes à talons. Il avait également pris soin de se faire une beauté, ayant passé une bonne heure à disposer correctement sa chevelure de sirène dont il était si fier, avant de décider de l’attacher par un ruban noir pour faire plus professeur. Il avait réussi à faire passer en douce ses faux-cils et avait peint ses lèvres d’une nuance très proche de sa propre carnation pour les mettre subtilement en valeur.

Un dernier petit coup d’œil dans son miroir de poche pliant, et voilà ! Grell était fin prêt à accueillir le précieux petit nouveau. L’élève n’avait plus qu’à se présenter devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réfia Shadow

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 24
Localisation : Là où on m'attend le moins

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Réfialandrana Shadow
Votre âge: ....oulà je ne sais plus
Votre rang dans la société: Duchesse Shadow et chef de la famille et Shinigami

MessageSujet: Re: Le cauchemar de la Chose en rouge [Pv : Réfia Shadow]   Sam 8 Oct - 8:30

Faucheur, un nom qui donne froid dans le dos des humains, quoi de plus normal car le jour où ils en voient un, ils meurent. Ils sont là pour examiner la vie des gens, des espèces de voyeur mais ils n’ont que faire de la vie de tels ou un tels, tout ce qui les intéresse c’est est-ce qu’il doit mourir ou non. On peut dire que l’apparence des Shinigamis n’est pas celle que les humains s’imaginent loin de là… Prenons un exemple le plus concret.
C’est dans un manoir très noble que se trouve ce fameux exemple, il se réveille en plus donc la mort n’est pas insomniaque comme certain le pense. La personne s’étire de tout son long pendant qu’une femme à la chevelure blanche lui tend une lettre. Précisons que c’est deux femmes ne sont d’autre que des faucheuses, oui, la gamine à la chevelure orange et une faucheuse, oui, c’est elle le chef de sa famille. Bref passons ceci, la jeune fille à la chevelure orange regarde l’enveloppe tendu par la femme qui attend qu’elle la saisie. La rouquine hésite à la prendre car elle sent que cette lettre va la faire sortir de chez elle pour travailler. Après un petit moment à admirer cette enveloppe blanche, la dame décide de la lui poser sur ses draps, sûrement pas très patiente ou elle a devinée que mademoiselle Shadow ne la prendra jamais. La demoiselle la ramasse réticente et l’ouvre en déchirant le haut sans aucune délicatesse. Une écriture fine, aucunes fautes, pas de bavure, elle ne connait qu’une personne pour faire se genre de courrier si professionnel : William T.Spear

« Dans le cadre de vos début de faucheuse, Réfia Shadow, vous serrez envoyée sur le terrain avec un tuteur du nom de Grell Sutcliff. Je vous serez grés de vous tenir droite et d’en aucun cas ne faire de dommage qui nous serez retransmit. Cette personne vous attendra non loin du lieu à faucher à 10h00 tapante dans la rue de l’hôpital. Vous trouverez ci-joint les âmes à faucher. Veuillez à ne pas faire de débordement, j’ai bien précisé vous êtes prévenu. Mes salutations… »

Mais où est la fantaisie là dedans, il faut apprendre à ce type de ce détendre car là ça fait un froid des le matin. Réfia a bien remarquée une répétition, elle sait qu’elle est un danger à tout le monde, pas la peine de le repréciser. Une interrogation se pose maintenant, qui est Grell ? Elle en a entendu parlée mais juste un peu, la rouquine ne sait même pas à quoi il ressemble, comment elle va le retrouver celui là ? Il a même pas mit de photo William, mais il pense à quoi, que Réfia va le trouver comme ça dans un claquement de doigt. Bref la demoiselle se lève enfin de son lit et part se faire préparer par ses servantes.

Une robe noire avec une pointe de rouge et de blanc, l’habille typique de cette famille ou les couleurs rose, et jaune sont rare. En plus de cette tenue vu qu’elle va sûrement devoir travailler, elle ne va pas faire une petite visite ou admire son tuteur temporaire faucher, elle a attachée ses cheveux en couette avec des rubans noir bien noué. Elle s’installe à la table à manger pour qu’on lui serve son petit déjeuner. Avec elle se trouve bien sûr sa vraie tutrice qui n’est d’autre que sa tante Nastasia qui boit paisiblement son thé. L’échange entre les deux et très silencieux vu que mademoiselle Shadow n’est pas trop du matin et sa tante sait vu qu’à cette heure elle a des cours de piano et dieu sait qu’il est difficile de lui apprendre à jouer quelques notes sans qu’elle râle ou qu’elle boude. Puis la Shadow eu l’idée de demander à sa Tante qui est ce Fameux Grell, car sa Tante pour elle est une personne qui sait tout donc elle doit savoir qui est cette personne !

« Une chose rouge… »

C’est tout se qu’a retenue la rouquine entre deux Scones et gorger de son thé. Donc elle doit trouver un truc qui sort du commun…là on va dire un demi merci car bon à peine elle a dit ce nom que ça tante à sorti ceci donc bon il doit vraiment être connue. Elle termine son déjeuner et quitte la table poliment et se dirige donc vers une diligence car oui même une faucheuse peut être feignante et ne va pas utiliser ses petites gambettes pour rejoindre ce type. Elle s’installe dans sa voiture et elle se met en route sous son ordre. Pendant la durée de son voyage elle imagine le genre de cette « chose rouge ». Bon ce qui est sûr c’est qu’elle a du rouge sur elle donc habille rouge, quoi que les cheveux soit plus logique. Vêtement de base du faucher, un homme sérieux, en fait un William à la chevelure rouge voilà se qu’elle voit.

Un bon moment passe entre son départ de son cher et doux manoir et l’arriver en ville. Elle descend de sa diligence et cherche donc un homme…un homme rouge. La rouquine cherche dans les rues mais il semble que cette personne ne soit pas là ou qu’elle l’est ratée…

« Comment ose t-il faire patienter la duchesse ! Monsieur se croit supérieur, alors monsieur me fait attendre ! Bah puisque c’est ça JE vais le faire attendre ! »

Oui la duchesse n’est pas du tout patiente et cela se voit car ce qu’elle a dit elle va le faire. Elle part tranquillement flâner dans les rues en regardant les boutiques et décide d’aller dans une. Les boutiques préférer de mademoiselle les « Phantom » et leurs sucreries et leurs jouets. Malgré son âge la jeune fille n’hésite pas à admirer ou même à acheter une peluche ou une poupée, mais le plus souvent c’est des bonbons car les poupées c’est fragile et les peluche elle en a trop de déchirer. Tranquillement elle fait son petit achat de bonbon quotidien sans que personne ne se rende compte qu’ils ont le chef Shadow devant eux. Une bonne demi heure passe et elle retourne vers le point de rendez vous et là miracle y a un truc rouge non loin du lampadaire. Réfia s’approche d’un pas calme et lent pour voir à quoi ressemble cette fameuse personne et mon dieu sur quoi elle est tombée…Une chevelure rouge là elle c’est pas trompée mais le reste, c’est quoi ce maquillage, ces talons mais comment on ose sortir comme ça c’est une honte pour les Shinigami… voilà une jolie façon de pensée de notre Réfia qui se met devant cet « homme » qui est quand même grand de par ses talons mais aussi par sa vrai taille. Elle lève un peu la tête pour voir son visage et après deux bonbons mangés de son sachet elle décide de lui parler.

« C’est vous la chose qui m’attend ? »


Oui bon la politesse là elle est absente et loin…très loin car il a osé la faire attendre donc faut rêver pour qu’elle soit polie avec ça. Si elle c’est tromper…pas grave c’est qu’un humain sinon elle ne va pas avoir peur d’eux vu que c’est une être autre. Elle attend face à lui sachet en main de bonbon à voir si oui ou non c’est son fameux tuteur temporaire si c’est oui elle comprendra la parole de sa tante car quand on le voie on ce dit tout de suite « c’est quoi cette chose rouge » bref ça commence bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-world.forumactif.org/
Grell Sutcliff

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 20/08/2011

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Sutcliff Grell
Votre âge: On ne demande pas son âge à une jeune fille !
Votre rang dans la société: Actrice au talent non reconnu/ majordome / faucheuse

MessageSujet: Re: Le cauchemar de la Chose en rouge [Pv : Réfia Shadow]   Mar 25 Oct - 13:32

Une minute passa. puis deux. Puis dix... Grell commencait un peu à s'impatienter; mais ce n'est pas tous les jours qu'un éphèbe vous tombe tout candide dans le bec, alors, patience est mère de sûreté : il avait peut-être un tempérament nonchalant, ce qui permettrait à son professeur de le gronder gentiment ! Le faucheur s'illumina à cette idée de jeune élève tout ému et honteux et attendit, toujours plus impatient cependant.

Ayant un portrait bien défini de son apprenti, Grell commencait aussi à s'ennuyer.... Ce que la foule des passants affairés était monotone ! Là un jeune garconnet qui venait de chiper un porte-monnaie à une bourgeoise endimanchée, là un coursier atrophié d'un bras malgré sa vingtaine d'années, ici un serviteur qui peinait à retrouver son maître parmi les rues, là-bas une jeune fille noble cherchant également à travers rues... Quelle perte de temps, quand on savait que tout ce petit monde finirait tôt ou tard sous la faux de Grell et ses collègues !

Le Shinigami soupira, exaspéré. Cela faisait maintenant une bonne demi-heure qu'il attendait. Tous les éphèbes du monde ne parviendraient pas à calmer la colère qu'il couvait. On ne faisait pas attendre Grell Sutcliff, Apollon ou pas !

« C’est vous la chose qui m’attend ? »

Le faucheur sortit de sa torpeur colérique et regarda autour de lui. Personne. En tous cas, aucun bel inconnu dans les parages. Un peu plus bas peut-être... Un Apollon nain, ça gâche quand même ! Mais nul éphèbe, ni à sa hauteur, ni auprès du sol; enfin , si la gamine avec des couettes qui était devant lui à se bâfrer de sucreries pouvait se pousser un peu, il verrait peut-être un peu mieux... au cas où son élève se cacherait derrière elle...

« Hé petite ! La rouquine avec des couettes, tu pourrais te pousser un peu ? je ne vois pas bien.... »

mais la jeune fille ne sembla pas vouloir se pousser.

« Bon.... Tu n'aurais pas vu mon élève par hasard, petite ? Il est...... très beau, avec des cheveux noirs, une peau un peu pâle, des yeux vert doré, et sans doutes un costume-cravate noir. alors, ca te dit quelque chose ? »

[HRP :Oui, c'est court U_U. oui, j'ai mis un peu de temps. Oui, j'ai pas du tout d'inspi U_U Oui, je suis désolée....]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réfia Shadow

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 24
Localisation : Là où on m'attend le moins

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Réfialandrana Shadow
Votre âge: ....oulà je ne sais plus
Votre rang dans la société: Duchesse Shadow et chef de la famille et Shinigami

MessageSujet: Re: Le cauchemar de la Chose en rouge [Pv : Réfia Shadow]   Mar 6 Déc - 9:16

Des cheveux originaux qui le sont autant que Réfia, c’est un homme ou une femme ? Non c’est un homme, une femme ne porte pas de pantalon tout de même. Bref la rouquine a bien commencée en lui parlant, pensant que c’est son professeur temporaire qui remplace sa chère Tante qui a peut être besoin d’une pause. Après qu’elle l’est déjà traité de « chose », elle attend que celui-ci lui réponde, il regarde à gauche, puis à droite puis baisse un peu la tête. Non ce n’est pas Réfia qui est petite c’est lui qui est trop grand tout de même il a qu’à enlever ses talons celui-là. Puis il baisse le regard et doit admirer Réfia qui mange son chocolat le temps qu’il percute.

« Hé petite ! La rouquine avec des couettes, tu pourrais te pousser un peu ? je ne vois pas bien.... »

…Hein ? Il a osé demander à la duchesse de se pousser, il a osé la traiter de petite, non mais pourquoi il se prend lui ! Réfia ne bouge pas et le dévisage blasé de se comportement complètement stupide.

« Bon.... Tu n'aurais pas vu mon élève par hasard, petite ? Il est...... très beau, avec des cheveux noirs, une peau un peu pâle, des yeux vert doré, et sans doute un costume-cravate noir. Alors, ca te dit quelque chose ? »

…Le regard blasé reste, un sourire nerveux apparait, il faut restez Zen. Mais il est dur de ne pas s’énerver devant tant d’ignorance aussi stupide qu’elle soit. En plus il vient de lui prouver que c’est bien son professeur, mon dieu mais dans quoi elle est tombé la pauvre Shadow avoir ça pour prof, non mais William à des soucis psychologique pour donner ça à Rèfia ?! Mais là ce fut la goutte d’eau qui fait déborder et elle se met à rire, c’est nerveux la pauvre mais vaut mieux ça que s’énerver devant tout le monde.

« Alors votre élève je le connais bien, il a bien la peau pâle, mais ses yeux sont bleus et c’est cheveux son orange de plus votre élève est une demoiselle et j’en sûr la dessus la chose. Je m’appel Réfialandrana Shadow, on peut raccourcir mon nom par Réfia mais je vous en donne aucunement le droit Monsieur la chose."

Sa y est Grell a une étiquette posée au nom de « la chose » Bah il la traiter de petite, elle ne fait que lui rendre l’appareil de cette désignation.

« Bon maintenant que pour mon plus grand malheur je vous ais trouvez on peut maintenant avancer vers le lieu de travail au lieu de rester ici dans votre bêtise »

Elle tourne les talons et avance vers le lieu tranquillement en ignorant totalement son maitre qui pour elle n’est qu’une déception. Elle regarde un peu partout à la recherche d’un espèce d’hôpital pour pauvre, car une maladie à touchée plusieurs personne de la rue et donc sont mourant vue que les Shinigamis arrive pour mettre fin à leur vie. La duchesse regarde partout mais un bruit la dérange un peu..Ce tac tac sur les pavés venant d’un homme, encore sa tante elle veut bien mais d’un homme.

« Vous pouvez pas mettre des chaussures plus silencieuse bon sang ! »

Elle reste polie, mais c’est dur. Comment une équipe pareil peut fonctionner, déjà Réfia va être insupportable car la seule personne qui peut la faire travailler sans problème c’est sa Tati pas cet homme travestit c’est sûr. De plus le look de cette personne dérange la duchesse qui a du mal à accepter qu’une race tels le Shinigamis peut être entachée de cela. Elle arrive devant le bâtiment qu’il semble être le bon car une infirmière sort pressée donc ça doit être là. Elle sort la lettre de Will et lit la liste des personnes à fauchée qui c’est allongée entre deux. Raaah l’espèce Humaine est si fragile ! Pourquoi elle ne peut pas faire une pause entre deux et arrêter de mourir pour que les Shinigamis ont une petite pause quand même car il travail non-stop un peu de vacance ne leurs fera pas de mal non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-world.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cauchemar de la Chose en rouge [Pv : Réfia Shadow]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cauchemar de la Chose en rouge [Pv : Réfia Shadow]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chaleurs, une chose compliquée [Eclair Rouge]
» Sans rêve ni cauchemar [ PV : Petra Traümer ]
» La meilleure chose qui m’soit arrivée dans la vie c’est toi, mais tu sais quoi ? Le problème c’est que c’est aussi la pire !/Célio\
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Black Butler :: In the afternoon ~ Heure de RP ! :: Londres :: Les rues-
Sauter vers: